BLAGUE DU JOUR

La blague du jour

comment appelle ton un gendarme sur un tracteur  ? 

c'est un poulet fermier



 
Un petit garçon écrit au Père Noël:
Cher Père Noël, je suis orphelin et n’ai jamais eu de cadeaux, pourrais-tu m’envoyer 100 euros, s’il te plaît.
Le facteur, ému par la lettre fait une collecte auprès de ses collègues du centre de tri, mais ne parvient qu’à récolter 50 euros, qu’il envoie au garçon. Il reçoit une nouvelle lettre: Cher Père Noël, je te remercie pour ton argent... mais ces enfoirés de postiers m’en ont piqué la moitié !

 


 

- Drôle de type:

 
C'est deux types sous la douche après un match de tennis...... Le premier remarque que le second a un énorme bouchon enfoncé entre les fesses.
Il lui dit :
- Dis donc, t'as vu ? T'as un bouchon dans le cul !
- Oui, oui, je sais !" répond l'autre en soupirant. Ça date d'avant-hier, je m'étais engueulé avec ma femme et je suis sorti faire une balade pour me calmer. En marchant, j'ai machinalement botté dans une vielle lampe à l'huile toute rouillée.
- Et alors ?
- Alors un drôle de type en est sorti et s'est mis à gueuler "Bonjour, je suis Léon le génie... tu m'as libéré... je t'accorde un voeu."
- Et alors ?
- Alors j'ai répondu énervé : "Me fais pas chier, OK!"

 


 

- Blague sur l'adultère

 
Madame est sur son lit de mort. Son colonel de mari lui pose la question qui lui brule la langue depuis trente ans: "M'as-tu trompé?"
D'une voix douce elle répond:
- Oui. Oui mon amour. Mais deux fois seulement.
- Deux fois! Pas plus! Mon Dieu, et moi qui pensais que tu passais ton temps dans le lit des autres. Pardonne-moi ces pensées affreuses. Avec qui ?
- Avec qui? Une fois avec ton général...
- Oh! Le salaud.
- Et une fois avec ton régiment...

 


 

- Humour deux poules discutent

 
Deux poules discutent:
- Comment vas-tu ma cocotte?
- Pas très bien. Je crois que je couve quelque chose !

 


- Professeur de psychologie

 

 
Un professeur de psychologie commence son cours :
- Aujourd'hui, nous allons étudier les différents stades de la colère.
Il fait venir un téléphone dans la salle, compose un numéro au hasard et demande :
- Bonjour Madame, pourrais-je parler à Jacques, s'il vous plaît?
- Vous faites erreur, il n'y a pas de Jacques à ce numéro.
Il se tourne alors vers les étudiants et dit :
- Vous venez d'assister à la phase de mise en condition.
Il recommence et la dame, un peu agacée, répond :
- Je vous ai déjà dit qu'il n'y avait pas de Jacques ici!
Il réitère une bonne douzaine de fois, raccroche après s'être fait hurler dessus par cette dame devenue hystérique et s'adresse à son auditoire :
- Voilà enfin le niveau ultime de la colère.
Là-dessus, un étudiant lève la main :
- Monsieur, il y a pourtant un stade supérieur.
Et, pour illustrer, il se saisit du téléphone, compose encore une fois le même numéro et dit :
- Bonjour Madame, je suis Jacques. Y a-t-il eu des messages pour moi?


 

- Chatte

 
C'est un garçon qui va à l'école, sa maîtresse lui demande :
- "Pourquoi ton cartable est aussi gros ?"
- "J'ai emmené ma chatte !"
- "Mais pourquoi ?"
- "Parce que j'ai entendu papa dire à maman :" Chérie j'emmène le ptit à l'école et je te bouffe la chatte !"


 

- Braquage de banque

 
Deux blondes rebelles et fauchées décident de braquer une banque.
Pamela, la plus expérimentée, explique son plan en détail a Betty, la novice.
Le jour même, les deux blondes se retrouvent dans leur voiture, devant la banque, avec le moteur qui tourne.

Pamela dit a sa comparse :
- Betty, je veux être sure que tu as bien compris le plan, parce que je ne serai pas dans la banque avec toi pour te dire ce que tu dois faire : tu ne dois pas rester plus de trois minutes dans la banque. C'est d'accord ?
- J'ai parfaitement compris, répond Betty.

Betty entre alors dans la banque, pendant que Pamela attend au volant de la voiture.
Une minute passe... deux minutes... Dix minutes, et toujours pas de Betty en vue.
Finalement, au bout de quinze minutes, Betty arrive, traînant laborieusement derrière elle un coffre-fort entoure de plusieurs tours de corde.

Après quelques secondes au bout desquelles les deux filles parviennent, tant bien que mal, a placer le coffre-fort à l'arrière de la voiture, le vigile de la banque fait irruption hors de l'établissement, avec bien du mal cependant, car il a le pantalon et le caleçon baissés sur ses chevilles.
Au moment ou il est enfin prêt a faire feu sur les deux blondes, leur voiture est déjà loin !
Au volant, Pamela s'énerve :
- T'es vraiment une blonde, toi ! Je pensais que tu avais compris le plan !
- Mais... Bien sur que oui, j'ai compris ton plan. J'ai fait exactement ce que tu m'as dit !
- Pas du tout, espèce d'idiote ! J'avais dit l'INVERSE : Pompe le FRIC et ligote le GARDE...!!!!


 

- La création

 Le premier jour, Dieu a créé la vache et lui dit,
- ''Reste au champ avec le fermier toute la journée et souffre sous le soleil. Fait des veaux et donne du lait pour soutenir le fermier. je te donne une durée de vie de 60 ans.''
La vache répondit,
- ''c'est une sacrée vie dure que tu veux pour moi pendant 60 ans. C'est ok pour 20 ans et je te rends les 40 autres.''

Et Dieu a été d'accord.
Le deuxième jour, Dieu a créé le chien. Dieu a dit,
- ''Reste assis toute la journée sur le seuil de la porte de la maison et aboie sur quiconque entre ou passe devant. Je te donne une durée de vie de 20 ans.''

Le chien a dit, ''c'est trop long pour aboyer. Donne-moi 10 ans et je te rends les 10 autres.''
Alors Dieu a été à nouveau d'accord.

Le troisième jour Dieu a créé le singe et lui dit,
- ''Amuse les gens, fait des tours savants, fait les rire. Je te donne une durée de vie de 20 ans.''
Le singe a dit, ''Faire des singeries pendant 20 ans ? C'est trop chiant ! Le chien t'a rendu 10 ans, non ? Ben je fais pareil, ok ?''
Encore une fois Dieu a été d'accord.

Le quatrième jour Dieu a créé l'homme. Dieu a dit, '
- 'Mange, dors, joue, baise, amuse toi. Glande un rien, Je te donne 20 ans.''

L'homme répondit, ''Quoi ? Seulement 20 ans ? Que dalle ! Écoute, je prends mes 20, les 40 que la vache a rendus, les 10 du chien et les 10 du singe. Ça fait 80, ok ?''

- ''Ok!'' répondit Dieu. ''Marché conclu''.

C'est ainsi que pendant les 20 premières années de notre vie nous mangeons, dormons, jouons, baisons, nous amusons et ne faisons rien.
Pendant les 40 années suivantes nous travaillons comme un forçat au soleil pour entretenir notre famille.
Pendant les 10 années suivantes nous faisons des singeries pour distraire nos petits-enfants.
Et pendant les 10 dernières années nous sommes assis devant la maison à aboyer sur tout le monde !

Découvrez la Radio Rap / Hip Hop

3 votes. Moyenne 2.67 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 2011-12-23

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site